Test : Dynasty Warriors 6


Il n'aura pas fallu long avant que Koei ne sorte le premier Dynasty Warriors sur les consoles de nouvelle génération, un an après la sortie de la Playstation 3, Dynasty Warriors 6 débarque enfin ainsi que sur la Xbox360 afin de perpétuer la lignée de cette licence qui n'en finit plus ! Mais est-ce que ce nouvel opus arrivera à rester à la hauteur de ces prédécesseurs mais aussi proposer davantage de nouveautés grâce à la puissance de ces nouveaux supports ? Et bien si les nouveautés sont présentes, Koei a peut-être négligé certains détails en voulant sortir trop rapidement un jeu qui ne manquait pourtant pas d'audace en comparaison des jeux des précédentes consoles qui se contentaient de n'innover que le strict minimum.

Là où les Dynasty Warriors ont généralement brillés c'est par leur vidéo d'introduction et cet épisode ne déroge pas à la règle et nous présente nos héros légendaires de façon plutôt spectaculaire et qui ont subis un lifting des plus plaisants annonçant un renouveau de la part des développeurs pour ce nouvel opus. Mais est-ce donc réellement le cas ? Le menu principal en tout cas, reste dans la veine des anciens, proposant les modes incontournables du soft à savoir le mode histoire, le mode libre et un mode challenge ainsi que l'encyclopédie et les options. Il faudra donc aller plus en profondeur, dans le jeu en lui-même pour aller découvrir les petites nouveautés qui pourraient s'être cachées et qui nous permettront d'analyser ce qu'il en est réellement de l'arrivée de la saga sur les next-gen.

Cliquez pour agrandir l'imageLe mode histoire propose dès le départ 3 personnages pour chacun des Trois Royaumes. Pour le Wu nous avons Zhou Yu et Lu Xun, les fins stratèges, accompagné de Sun Shang Xiang, la jeune princesse. Chez les Shu, c'est au tour des protecteurs du seigneur Liu Bei, Zhao Yun, Zhang Fei et Guan Yu d'être disponibles dès le départ et chez les Wei, Xiahou Dun, Dian Wei et le très fourbe Sima Yi. Avec le temps, l'on débloquera facilement les autres personnages, en réussissant des missions sous certaines conditions durant les missions et ce sera l'apparition des personnages " autres " qui feront leur entrée. Le tout promet d'être largement intéressant et pourtant, seulement une poignée de guerriers auront droit à ce que leurs épopées soient racontées (17 au total), très dommage quand on sait que finalement au bout du compte, ce ne sont que des batailles qui se succèdent avec quelques cinématiques pour lier le tout. Très décevant au final, le mode histoire n'a été que très peu exploité dans cet épisode et l'on a très vite fait le tour de ce qu'il propose… Le mode libre se contentant simplement de proposer les batailles débloquées du mode histoire, nous ne n'y attarderons donc pas.

Par contre, si les personnages n'ont pas tous leur mode histoire, certains ne sont pour aussi dire pas présent dans le jeu en lui-même. Ainsi des personnages phares de l'histoire des Trois Royaumes tels que Jiang Wei, Da Qiao ou encore le roi Meng Huo et Zhu Rong ont littéralement disparus de la sélection des guerriers et ne sont remplacés par aucun autre. Le nombre de guerriers qui était de l'ordre de 48 dans l'épisode 5 se voit réduit à 41 seulement dans cet épisode. Si le choix de n'ajouter aucun personnage est déjà plus que contestable, le fait d'avoir supprimer des emblématiques est déplorable. L'absence du couple Nanman permet ainsi pour dire d'oublier le passage des Royaumes combattants dans le sud du pays, n'offrant aucune confrontation dans les jungles exotiques. Le contenu qui semblait être alléchant aux premiers abords s'annonce donc finalement très léger.

La première nouveauté de cet épisode réside dans son gameplay, finit les combinaisons d'attaques normales et attaques chargées, le renbu, propose un simple martelage d'une unique touche pour enchaîner les combos. C'est à force d'attaquer que la jauge va monter et ainsi proposer davantage de coups et augmenter le combo. C'est fluide, l'action ne s'arrête pas, mais c'est simplifié au maximum… Le résultat qui en découle n'en reste pas moins mitigé, c'est une nouveauté de la part de Koei mais qui est malheureusement un échec, très mal exploitée.

Cliquez pour agrandir l'imageMais le renbu n'est pas la seule erreur concernant le gameplay que l'on pourrait reprocher à ce jeu. Après quelques heures de jeu et les personnages débloqués, l'on remarquera très vite que finalement, beaucoup proposent le même gameplay. Si les armes paraissent différentes par leurs aspects, les combos eux restent les mêmes. De même que si durant les missions, l'acquisition de nouvelles armes n'a pas disparu, celles-ci ne changent en rien dans les statistiques des personnages. Koei s'est contenté d'un minimum, c'est-à-dire pas plus d'une dizaine d'armes différentes et a ensuite cloné le tout. Quand on avait été habitué à autant de personnages avec un gameplay unique que pouvait le proposer Dynasty Warriors 5, c'est une belle claque qui nous est servie ici… Pourtant de nouvelles armes sympathiques font leur apparition tel que l'arc pour Sun Shang Xiang et Yue Ying, l'épée chinoise traditionnelle pour Cao Pi et Sun Quan et d'autres encore. Si le look et le design est soigné, le reste n'a pas suivi malheureusement et c'est dommage.

Néanmoins, tous les ajouts de Koei n'ont sont pas pour autant aussi maladroits. En effet, dès cet épisode, il sera possible de nager. Chose qui simplifiera grandement les déplacements lorsqu'il faudra parcourir quelques kilomètres pour rejoindre un endroit spécifique de la carte, ou tout simplement pour donner davantage un côté réaliste aux batailles et ne plus être limités par des chemins. Il sera aussi désormais possible de sauter par-dessus des falaises et de les dégringoler afin de gagner du temps ou même surprendre ses ennemis, pratique suivant les situations ou encore de grimper aux échelles. Ces petites choses qui pourraient paraître obsolètes ne font qu'accentuer le côté réaliste des batailles en proposant davantage que de simples missions, tels que la capture de bases ennemies ou d'intercepter des unités, là où les anciens jeux ne faisait que proposer des objectifs simplifiés où aller tuer le chef ennemi en suivant le chemin que la nature proposait suffisait alors.

Cliquez pour agrandir l'imageLa bande sonore est fidèle à la série, les musiques s'intègrent au rythme du jeu. L'on regrettera simplement encore l'absence des voix japonaises, n'offrant ici que les voix anglaises mais qui sont tout de même très agréables à écouter et tout à fait crédibles.

Dynasty Warriors 6 n'est pas le meilleur opus de la saga, mais il reste tout de même un épisode intéressant pour les fans de la série et ceux qui voudraient s'initier à cet univers enchanteurs, où trahison et complots se mêlent, proposant un gameplay et une prise en main des plus simples. Si Koei a voulu jouer sur la nouveauté avec cet épisode, il est évident que ce n'est pas une réussite, mais il nous permet d'imaginer que cette série a encore de beaux jours devant elle et que le meilleur est encore à venir, même s'il sera dur de faire mieux que les épisodes parus sur Playstation 2.


Les plus :

  • Des champs de batailles plus vastes
  • Un système renbu fluide
  • Des ajouts au gameplay qui rendent l'action plus intense
  • Un relooking des personnages agréable


Les moins :

  • L'absence de personnages cruciaux pour l'histoire
  • Un mode musou trop court
  • Beaucoup trop de gameplay clonés
  • Un système renbu malheureusement limité


Par Cao Pi, le 03/07/12.


Copyright (C) 2005-2017. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSRejoignez la communauté sur notre forum