Test : Dynasty Warriors 7


Après un 6e opus divisant et décevant  la majorité des fans, Koei se devait de frapper fort pour son prochain opus. L'éditeur Japonais a donc profité du 10e anniversaire de la série pour nous sortir le tant attendu Dynasty Warriors 7. Après une flopée d'images, d'informations et de trailers en tout genre, Koei nous a mis l'eau à la bouche. Mais qu'en est-il ? Avec ce 7e volet, Koei a-t-il placé la barre très haute ou au contraire celui-ci est encore une déception ?

Dés le menu principal, nous remarquons un premier changement, il n'y a plus que deux modes de jeu : " Histoire " et " Conquête ".  Le " Mode Libre ", qui permettait de rejouer n'importe quelle bataille avec n'importe quel personnage du jeu, est donc absent de ce 7e volet.

Intéressons nous tout d'abord au mode " Histoire ". Lors de la sélection des royaumes, nous remarquons une nouvelle faction ; les Jin. Koei a donc décidé d'étendre encore plus l'Histoire des Trois Royaumes et d'aller jusqu'à la réunification de ceux-ci.  Pour ce 7e volet, Koei a opté pour une histoire par royaume et nous force à utiliser un personnage bien précis pour chaque chapitre. Cette particularité risque de décevoir plus d'un fan et diminue grandement la durée de vie du mode. Autre déception, on joue pratiquement toujours les mêmes personnages et très peu de nouveaux. Et pourtant, il y en a 62 dans cet opus dont 14 inédits. Dans ce 7e opus, Koei a voulu mettre en avant la réalité historique des Trois Royaumes, de ce fait, certains scénarios sont bien plus approfondis et bien plus fidèles à l'histoire. Notamment du côté Wei, où le scénario est vraiment axé sur la monté en pouvoir de Cao Cao.

Cliquez pour agrandir l'imageMalgré ce soucis de recherche de fidélité historique, on remarquera que le scénario n'est pas aussi bien ficelé ni approfondi que Koei le voulait. Notamment aux niveaux des batailles, certains choix sont contestables, surtout en ce qui concerne le finale de chaque royaume.

La principale nouveauté de ce mode réside dans le déroulement des batailles. Koei  a recouru à un environnement 3D en temps réel, ce qui permet donc d'enchaîner cinématiques et combats sans aucune coupure. Malgré cela, le jeu reste quand même assez faible techniquement. Même si les graphismes ont été améliorés et sont plus fins, ceux-ci restent néanmoins ternes et les paysages assez vides.

Cliquez pour agrandir l'imageNiveau gameplay, c'est un retour aux sources qui nous est proposé puisque le système de Combo est de retour. Soulagement donc de ce côté-là. Autre nouveauté, les personnages ne gagnent plus d'expériences et ne gagnent plus de niveaux. Désormais, ils sont dotés d'un arbre de compétences où différents talents peuvent être débloqués à l'aide de points obtenus lorsque l'on élimine des officiers ennemis. Autre innovation, le personnage peut utiliser deux armes et les intervertir à tout moment, ce qui ajoute un véritable plus au gameplay. En effet, il peut très bien commencer son enchaînement avec une épée et puis changer pour une lance, tout cela bien entendu sans briser le combo.
Sachant qu'il y a 35 armes à débloquer, le jeu permet donc pas mal de combinaisons à essayer. Mais petite déception de ce côté-là, il n'y a pas un gameplay par personnage mais par arme. Donc à part l'attaque " Musou " et une attaque spécifique à chaque personnage, à condition que celui-ci possède son arme de prédilection, tous les combos se ressemblent.

Cliquez pour agrandir l'imagePenchons nous maintenant sur la grande nouveauté de ce 7e volet, le mode " Conquête ".  Se déroulant sur une carte remplie d'hexagones, ce mode nous invite à avancer case par case pour débloquer personnages, armes et différents items.  Ce mode utilise exactement le même gameplay que l'Histoire mais les batailles sont bien plus courtes, moins intenses, moins épiques et plus répétitives. Le mode devient donc très vite lassant, heureusement que Koei a eu la bonne idée d'ajouter un mode online. Et pour couronner le tout, certaines cartes de batailles proviennent du 6e opus et de son add-on " Empire ".

Malgré tout, le jeu offre une belle durée de vie. Comptez environ 25 heures de jeu pour finir le mode " Histoire " et 30 pour le mode " Conquête " et si vous êtes un inconditionnel chasseur de succès/trophée comptez environ une centaine d'heure tout débloquer.
Au niveau de la bande son, à part quelques pistes qui se démarquent, l'OST reste globalement fade, quasiment que des riffs de guitare ; de ce côté-là, on était habitué à une sélection plus variée et beaucoup plus épique.  Le doublage, et donc les voix en anglais, est cependant assez réussi dans l'ensemble.


Plus abouti que le 6e opus, Dynasty Warriors 7 reste néanmoins en dessous de ce que nous avait proposé Koei avec  les piliers de la série, à savoir Dynasty Warriors 4 et 5. L'éditeur Japonais a enlevé beaucoup trop d'éléments à son jeu pour que celui-ci puisse rivaliser avec les opus de la Ps2/XBox. Tout n'est pas à jeter dans ce nouveau volet et heureusement, mais il y a un arrière goût de jeu inachevé. 
Pour conclure on pourrait dire que ce jeu est plus un Dynasty Warriors 6.5 qu'un Dynasty Warriors 7 à part entière.


Les plus :

Le nouveau royaume
Le chara-design très soigné
Le système de 3D en temps réel
Le retour du système Combo


Les moins :

Les nouveaux personnages pas assez mis en avant dans le mode Histoire
Choix des nouveaux personnages très contestable
Le mode Histoire aurait pu être plus approfondi
Le gameplay cloné
Absence du mode Libre
Mode Conquête très répétitif


Par Shura, le 02/06/11.


Copyright (C) 2005-2017. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSRejoignez la communauté sur notre forum