Test : Warriors Orochi 2



Warriors Orochi 2 (Musou Orochi : Maou Sairin)


(Playstation 2/XBOX 360/Playstation Portable)



Vous êtes perdu ? Un petit rappel à l'ordre dans ce cas :


Warriors Orochi ! Ou comment gagner du fric chez KOEI sans se fouler le moindre petit orteil ! C'est ce qui pouvait se faire bien entendre avec le premier opus. Les avis étaient bien partagés. D'un côté, il y avait les : « ouais génial, on va pouvoir enfin jouer avec les personnages des deux séries PHARE de KOEI. », de l'autre c'était plutôt : « ca ne sent pas bon un mélange des deux jeux ensemble. Comment veulent-ils faire un mixage des deux alors que les histoires sont totalement chronologiquement décalées ? Ca risque de faire du grabuge… »

Au final, il y a eu comme toujours les pour et les contre car l'histoire était peut-être un peu trop tiré par les cheveux et le manque total d'innovation en faisait un jeu uniquement dressé pour les fans de la série. L'on eu droit uniquement à deux personnages supplémentaires qui faisaient offices de « méchants ». Ce fut donc avec une certaine appréhension que l'arrivée de Warriors Orochi 2 était attendue.


Les changements :

Warriors Orochi 2 commence exactement là où se termine le premier. Après la mort d'Orochi, le chaos est toujours de mise sur le monde réunifié et tout le monde essaie de se battre pour gagner du territoire jusqu'au moment où Da Ji décide de ramener un demi démon du royaume des enfers : Kiyomori Taira qui amènera avec lui le mystérieux Sun Wukong, un homme singe capable de mille et une prouesse. Tous trois vont tenter de ramener le dieu serpent d'entre les morts par un rituel interdit, avec l'aide d'une petite fille dont les pouvoirs pourraient faire frissonner les plus dangereux guerriers. Une jeune reine utilisant des pouvoirs magiques digne des plus grands magiciens : Himiko.

Comme vous le voyez, oui il y a un certain mécanisme plus recherché dans l'histoire de cet opus et les nouveautés sont ici présentes sous forme de nouveaux personnages jouables. Bien entendu, du côté des forces du bien, nous retrouvons Deux têtes connus de Dynasty Warriors 3 qui n'avaient plus eu l'occasion de se montrer jusque là, les deux mystiques : Fu Xi et Nu Wa ! Ces personnes parvinrent à enfermer une première fois Orochi dans le royaume mystique à l'aide du génialissime Taigong Wang. Ils seront aidés par le mystérieux Yoshitsune Minamoto, éternel rival du puissant Kiyomori…

Vous l'aurez donc compris, cet opus présente quelques atouts supplémentaires pour plaire aux inconditionnels de la série tout comme aux débutants.

A noter qu'il y a la possibilité de jouer avec les personnages de Samurai Warriors 2 Xtrem Legend, les grands absents du premier opus.

L'obtention des armes se fait de la même manière que Warriors Orochi mais les personnages n'ont plus un objet personnel. Cela ne signifie pas qu'ils ont disparu, ils sont encore bien présents  mais ces derniers servent maintenant à customiser les armes en leur attribuant des statuts comme : « vrai musou, effet des objets sur le champ de bataille rallongé, etc.)


Les modes de jeu :

Plus nombreux que dans le premier, vous aurez la possibilité de faire des duels par équipe de 3 VS 3 à la manière du tout premier Dynasty Warriors. Le mode histoire permet de suivre l'aventure et de comprendre comment Orochi a pu arriver au pouvoir grâce au mode « Orochi », le mode libre est bien évidement de la partie et il vous permettra de refaire les missions déjà réalisées dans le mode histoire avec une équipe qui n'a rien avoir avec le Wei par exemple, si vous vous décidez de faire une bataille du Wei.

La nouveauté est l'apparition du mode « Rêve » qui vous permettra de jouer une bataille avec un TRIO déjà préconfiguré. Ils se débloqueront au fur et à mesure que vous jouerez mais certains vous demanderont d'approfondir beaucoup plus votre méthode de jeu.


Les petits nouveaux :

Comme promis, je vais vous noter les mystiques et vous donner un avis sur la question :
  • Commençons par les mouvement de Taigong Wong : c'était un des persos que je voulais vraiment tester notamment parce qu'il disposait d'une arme qui sort un peu de l'ordinaire, c'est bien ce qui m'attire le plus dans ces jeux et je ne suis pas déçu, ses coups sont puissant et son musou, une fois réussi, fait des ravages sur un officier ennemi. Il a des mouvements à la Dynasty Warriors, est un Technique et se bas avec une canne à pêche

  • Ensuite, Fu Xi, qui dire mise à part que c'est un perso qui a des mouvements lents, c'est un peu normal vu l'énorme épée qu'il dispose. C'est un Puissance qui dispose cependant d'une bonne puissance d'attaque et sa capacité R1 est assez meurtrière, tout en mettant le feu à l'ennemi. Cependant, n'étant pas un adepte des grosses épées, j'avoue que je ne le mettrais pas dans mon top malgré sachant que son musou est un musou qui ne se dirige pas, il fonce droit devant lui.

  • Puis arrive Nu Wa, la belle et gracieuse déesse qui a gardé sa rapière et sa vitesse de frappe. Vous l'aurez compris, c'est une Vitesse qui peut vous glacer jusqu'au sang avec sa capacité. Malheureusement, ses mouvements étant très rapide, elle n'est pas très efficace entourée d'une centaine d'ennemis mais contre un officier, il risque de mourir directement avec son musou dévastateur que je nommerai de « extermination ».

  • En plus, il faut compter sur le puissant Kiyomori Taira, un dur à cuir avec son collier géant par lequel des projectiles peuvent sortir à tout moment pour rétamer l'ennemi. Ce Puissance a la capacité de recouvrir de la vie en broyant les os de ses adversaires. Ses mouvements sont digne d'un charge de Samurai Warriors et il vous fera TRES mal si vous rester à côté. Son musou risque de faire exploser le reste du monde.

  • N'oublions pas le légendaire Yoshitsune Minamoto, sa tenue or en rendra plus d'un jaloux. Adepte de la foudre, son sabre laser risque d'en fendre plus d'un grâce à ses mouvements normaux issu de Samurai Warriors 2 qui peuvent devenir imparables si vous parvenez à bien combiner la puissance de sa Technique. Quant à son musou, il balancera des boules d'énergie et fera le ménage comme il se doit dans les rangs adverses.

  • Enfin, présentation de la plus jeune mais aussi la plus dangereuse : Himiko ! Malgré ses apparences de petite fille innocente, Himiko se bat avec la férocité des plus grands guerriers que la Terre est connue. Sa puissance d'attaque amoindrie est remplacée par sa vitesse d'action et des coups de charges puissants. Le fait d'être une Vitesse ne l'empêche pas de mettre rapidement le pied à terre à de nombreux guerriers notamment en faisant apparaître deux dogus supplémentaires (contre un peu de musou) et sa portée est une des plus impressionnantes que puisse compter le jeu. Son musou, lui, fait apparaître des rayons lasers et permet d'être totalement intouchable.


Conclusion :

Même si le premier opus n'aura pas permis d'être unanime sur tous les plans, celui-ci efface les problèmes du précédent et ajoute quelques nouveautés assez intéressantes. Il n'est pas impossible d'entendre parler d'une suite dans les prochains temps même si l'histoire risque d'être à nouveau tirée par les cheveux.


C'était Hideyoshi qui vous racontait un peu sa vie sur Warriors Orochi 2. Le 08/01/2008.


Copyright (C) 2005-2018. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSRejoignez la communauté sur notre forum