Test : Samurai Warriors 3 : Empires



Et nous revoilà pour un nouveau test encore une fois sur un jeu import car il n'aura jamais voulu franchir les frontières japonaises.
Sorti peu de temps après Sengoku Musou 3Z et exclusivement sur Playstation 3, Sengoku Musou 3 : Empires est, comme son nom l'indique, la version Empires que KOEI nous offre depuis Dynasty Warriors 4 mais oubliez tous vos pré-requis retenus et appris dans les anciens opus des spin-off Empires… Ici, tout est à revoir et à réapprendre !

Cliquez pour agrandir l'imagePour commencer, l'écran de sélection des menus vous offre des nouveautés comme la toute première consistant en différents modes « Histoire » des grands clans qui ont pu exister, chose que vous ne trouverez pas ailleurs.

En comparant avec les autres opus Empires, les similitudes se situent au niveau du second mode qui se trouve être le mode « Libre » mais vous confrontera à tous les clans ayant pu exister au cours de ce XVIe siècle.

Ensuite,  vous retrouverez le mode de création d'officier pour vous forger votre propre nom. Cela dit, disons le tout de suite, la création d'officier est bien moins intéressante, dans son contenu, que Dynasty Warriors 6 Empires ou Dynasty Warriors 7 Empires…

Cliquez pour agrandir l'imageArrive encore le menu qui contient toute la bible du jeu. Un mélange entre le dojo de Sengoku Musou 3Z avec l'achat des différentes armes, le changement de costumes, les biographies et la galerie remplie de cinématique, dialogues en tout genre une fois débloquée et autre bâtiments à construire car oui, la grosse différence de cet Empires, en comparaison aux opus précédents vient tout droit de son gameplay totalement remanié lié à la construction de bâtiments.


Le dernier menu se rapporte aux options, aux sauvegardes et aussi à la suppression pure et simple des données de jeu si vous souhaitez tout refaire

Cliquez pour agrandir l'imageAttardons nous donc  sur le mode Story.
Il est donc divisé en 10 clans qui sont les suivants :
Oda/Uesugi/Takeda/Date/Toyotomi/Tokugawa/Shimazu/Chosokabe/Hojo/Mori

Chaque histoire narre les grandes lignes de chaque clan. Si l'on prend les Oda comme sur l'image indiqué, nous affronterons donc les grands généraux de l'époque que Nobunaga et toute son armée ont combattu à commencer par les Imagawa donc lors de la bataille de Okehazama.
Chaque fois que vous terminerez un mode Story, vous obtiendrez un nouveau bâtiment qui vous sera très utile si vous visez à obtenir le platine, soit un total de 10 bâtiments. Leurs effets seront différents les uns des autres mais ils se complètent tous.

Donc vous devez certainement vous demander pourquoi j'emploie autant de fois le terme de bâtiments et en quoi le gameplay de SM 3 : Empires est si différent de ses prédécesseurs… La réponse arrive maintenant car nous allons parler du gameplay principal.

Cliquez pour agrandir l'imageVous avez le choix, lorsque vous démarrez un mode Empire ou Story en 5 territoires différents pour implanter votre château, le choix est très stratégique car vous devrez, au fil des tours de jeu, construire un certain nombre de bâtiments sur votre territoire pour augmenter toutes vos ressources car oubliez vraiment tous les principes de cartes pour booster tel ou tel bonus ou réduire les forces ennemies lors d'un certain tour.

Cliquez pour agrandir l'imageNon… Ici tout se réalise à base de bâtiments qui se construisent et s'améliorent avec votre or.

Comme vous pouvez le constater sur la petite image, vous territoire est quadrillé et chaque case peut accueillir un petit bâtiment. Ici, des maisons qui vous rapportent de l'or chaque tour.
Dans le coin supérieur gauche, vous avez vos ressources actuelles et chaque ressource s'améliore en construisant un certain type de bâtiments.

Cliquez pour agrandir l'image
Pour venir à bout de vos opposants, vous aurez besoin d'améliorer vos bâtiments et de maintenir votre quantité de riz à un niveau suffisamment élevé pour ne pas subir de retours désagréables.

Cliquez pour agrandir l'imageLorsque l'on se retrouve sur le champ de bataille, les bases ont été améliorées et se rapprochent un peu d'un système de Dynasty Warriors : Gundam 3. Vous aurez donc des objectifs à remplir si vous ne voulez pas vous retrouver avec votre camp principal pris par les forces ennemies. D'ailleurs, si vous ne souhaitez pas vous éterniser, vous pouvez directement vous diriger vers le camp ennemi et réduire sa jauge à 0 pour que le général ennemi apparaisse mais c'est une technique bien corsée car les bases disposent de « niveau » et vous démarrez chaque bataille niveau 1. Ils montent rapidement mais si en face vous foncez sur une base niveau 45, sans être préalablement équipés, vous risquez de vous en mordre les doigts.
En somme, un épisode qui sort des sentiers battus et qui change la formule de base des Empires pour se faire sa propre vie et son mode de jeu personnel ! Oubliez l'extension Empires et prenez réellement cet opus pour un nouveau jeu à part entier dans la longue série des Warriors made in KOEI.
Cela dit, si il vous intéresse, l'import sera votre unique solution… en version simple ou en Premium Box

Cliquez pour agrandir l'image

Les plus :

Un nouveau système de jeu qui change la façon de jouer
La possibilité de faire des modes Histoires des principaux clans
5 modes Empires se déroulant à des dates importantes
Une difficulté bien pensée


Les moins :

Une localisation uniquement pour le Japon
Un système de jeu complexe dans son apprentissage sans grande base japonaise
Pas de rajout de personnages.


Par Aya Gozen, le 09/02/2013.


Copyright (C) 2005-2018. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSRejoignez la communauté sur notre forum