Test : Samurai Warriors Chonicles


Avec l'annonce de la 3DS, personne ne se doutait que KOEI allait sortir un épisode « inédit » de l'une de ses séries phares pour la sortie de la console bien qu'ils aient répondu présent à un grand nombre de nouvelles consoles ces dernières années.
Au vu de la sortie de Samurai Warriors 3 sur Wii, ils ont certainement du penser que sortir un Samurai Warriors sur la nouvelle console portable de Nintendo pouvait être une bonne initiative et nous retournons donc le 25 mars 2011 en France, où la Nintendo 3DS fut disponible.


Un petit flash back

Avec un line-up peu convainquant pour certain et sa petitesse de jeux pour l'accompagner, la Nintendo 3DS avait tout de même de grosses licences pour sa sortie notamment la deuxième grosse de KOEI « Samurai Warriors » et avec la mouture « Chronicles », il y avait de quoi attirer les curieux et les fans de la série car nous avions droit à un gameplay approfondi  du champ de bataille pour la toute première fois

Cliquez pour agrandir l'imagePour obtenir de la nouveauté !

Pour la première fois de l'histoire, vous avez la possibilité de contrôler non pas 1 mais jusqu'à 4 personnages différents pendant la bataille l'un après l'autre à divers endroits de la carte ! Une première dans la série des Warrirors !

De quoi apporter un renouveau au jeu qui prend les bases de Samurai Warriors 3 dans le sens où le gameplay et le design des personnages est totalement repris du jeu original.



L'Histoire re-travaillée

En tout début de partie, vous aurez à faire le choix de votre personnage principal :

Cliquez pour agrandir l'image

Soit un homme armé d'un grand katana et d'un pistolet, disposant d'un gameplay de type « charge » (et ne se servant  pratiquement pas de son arme à feu).
Cliquez pour agrandir l'image

Soit une femme utilisant deux katanas, l'un possédant l'élément feu et l'autre l'élément glace avec un gameplay de type « normal ».



Le jeu se compose de 4 grandes parties historiques du Sengoku Jidai :
  • Le trio infernal (Tigre de Kai, Dragon d'Echigo, Lion de Sagami)
  • La suprématie du Roi Démon
  • La montée fracassante du Singe
  • L'impitoyable combat de l'Est contre l'Ouest
Vous aurez donc la possibilité de jouer aux côtés de nombreux guerriers de l'époque bien que vous ne pourrez pas choisir de combattre contre Nobunaga par exemple lorsque vous serez au chapitre 2.


Un système d'amitié

Etant à la mode depuis quelques temps dans les jeux KOEI, un système d'amitié vient s'imiter dans le jeu pour vous permettre de débloquer les personnages en mode « libre » et d'obtenir les 4es armes des personnages lorsque l'amitié aura atteint le niveau maximum.
Et oui, vous avez bien vu, les 4es armes sont belles et bien présentes dans le jeu et s'obtiennent chacune suite à la réussite de missions durant une certaine bataille selon l'officier.

Cliquez pour agrandir l'imageA la manière d'un Dynasty Warriors 7 et son mode Conquête, pour augmenter le lien entre les officiers, il vous faudra jouer avec eux et aller les voir après les batailles.
Cela signifie qu'une fois chaque bataille terminée, vous aurez la possibilité d'aller rendre visite à 4 personnages différents (qui varient en fonction des batailles effectuées) et, en choisissant d'aller rendre visite à un des personnages, vous aurez parfois la possibilité de répondre à une question qui vous fera augmenter… ou baisser votre relation avec le dît officier.





Un gameplay soigné

Pour de la console portable, la première impression que l'on peut se dire c'est que le travail a été soigné. Vous aurez la possibilité de jouer avec les 40 personnages de la mouture 3Z ce qui est un petit plus pour ceux n'ayant pas pu mettre la main dessus via l'import.
Cliquez pour agrandir l'imageOn grimpe de niveau comme sur le jeu original et des objets sont à équiper pour améliorer ses capacités ou rajouter des petits bonus comme la possibilité de revenir une fois à la vie.
Cela dit, un objet ne peut s'équiper que sur un personnage. Si l'on désire mettre un objet identique alors que l'on ne dispose que d'un seul exemplaire dans son inventaire, il sera retiré du personnage qui l'utilisait.

Du côté de l'animation, nous avons droit aux cinématiques du jeu, d'un petit contre-rendu à la manière des modes Musou qui, avait l'effet 3D de la console apporte un petit plus. D'ailleurs, la 3D peut s'avérer intéressante pour qui la supporte… Malheureusement, je ne m'étendrai pas dessus car je ne parviens jamais à jouer avec la 3D sur aucun jeu qu'il soit.
Pour la fluidité du jeu, on est bien loin du jeu à ralentissement de la Wii. Le jeu se voit en effet très sympathique et ne souffre pas spécialement de ralentissement.
On pourra aussi noter que c'est le premier Samurai Warriors à disposer des maps continues, c'est-à-dire qu'on peut se déplacer en continue sur les cartes, pas besoin de passer par les différentes « zones » de l'opus PSP.

Cliquez pour agrandir l'imageRajoutons aussi la difficulté qui évolue à notre rythme mais qui pourra vous jouer de vilains tours même en difficulté « normale »
De plus, qui dit 3DS dit possibilité SpotPass et StreetPass. Pendant pratiquement une année, KOEI aura fournit des SpotPass avec des armes bien cheatées pour chaque personnage qui ne sont malheureusement plus disponibles et la fonction StreetPass vous permet de former votre équipe de 4 personnages et de la faire « s'affronter » contre une équipe d'un autre joueur mais de la façon d'un mini-jeu et non pas en façon mode duel.


Pour conclure, vous étiez désireux d'obtenir une 3DS dès sa sortie mais vous ne saviez pas quoi prendre ?
Vous êtes amateur de beat them all mais sans plus ou vous avez simplement entendu parler de la série des Samurai Warriors sans jamais y avoir touché ?
Alors, malgré que le jeu soit en vosta donc en anglais avec les voix japonaises, avec sa durée de vie conséquente et son mode histoire encore plus poussé qu'un Samurai Warriors 3, foncez sur le jeu !


Les plus :

Un mode histoire long et intéressant
Un scénario évolutif
Les 40 personnages jouables + les 2 personnages inédits du jeu
Pouvoir jouer avec 4 personnages sur une seule bataille
La 3D intéressante
Une fluidité plus intéressante que l'opus Wii


Les moins :

En anglais
Dommage que ce même scénario n'ait pas été plus poussé.
La 3D qui peut ne pas être supportée
Sa difficulté qui pourrait faire peur passer une étape du jeu
L'obtention des personnages.


Par Aya Gozen, le 18/03/13.


Copyright (C) 2005-2018. Tous droits réservés.Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSRejoignez la communauté sur notre forum